Discours d’ Alexandre VIGNE, Maire de Lanuéjols :

Chers amis,

Nous sommes réunis aujourd’hui en tout petit nombre pour représenter notre commune pour cette commémoration du 11 novembre 1918, jour de l’Armistice et la fin de ce que l’on a appelé “La Grande Guerre”.

Cette commémoration, 102 ans après n’est pas une cérémonie du passé, parce qu’elle rend hommage à tous ceux qui sont morts pour la France en 14-18, bien sûr, mais aussi tous ceux qui sont morts pour défendre notre liberté durand la seconde guerre mondiale, ceux qui ont connu d’autres combats, qui ont connu les camps du Vietminh ou les Aurès, et aujourd’hui encore ceux tombés sur les théâtres d’opérations au Sahel et au Mali, pour y défendre nos Valeurs et notre Drapeau.

Ce souvenir doit nous rappeler à l’humilité.
Si nous sommes en guerre aujourd’hui, contre un virus, il nous est seulement demandé de porter des masques et de rester chez nous. Nous n’avons pas à affronter les tranchées, la boue, le froid cinglant et la mitraille qu’ont connus nos ancêtres.
Si nous sommes en guerre, contre le terrorisme, nous n’avons pas à craindre la Gestapo, les camps de concentration, nous avons seulement à ne pas céder à notre confort personnel au détriment de nos Valeurs, de notre École et de notre conception républicaine de la Laïcité.

Cette cérémonie doit nous rappeler aussi l’actualité et les autres formes de combat que nous avons à mener pour défendre notre Liberté, contre l’ignorance, l’obscurantisme et l’intégrisme islamiste qui fait mourir de simples civils, mais aussi nos militaires, Morts pour la France, ces derniers mois, auxquels nous rendons hommage aujourd’hui.

Suivons l’exemple de tous ceux qui ont donné leur vie pour faire vivre la Liberté, l’Égalité et la Fraternité qui fait notre Nation, n’ayons pas peur.

Merci.”